Intervention rapide et efficace‎ Bienvenue dans une approche globale et individuelle de votre santé et bien-être

Cabinet de naturopathie à La Tessoualle

Bienvenue dans une approche globale et individuelle
de votre santé et bien-être.

Et pour mieux vous servir, j'ai des notions de langue des signes, et accepte avec plaisir de communiquer ainsi avec vous.

 Naturopathie Iridologie

 

 

 

L'INSTANT  PRESENT​​​​​​

Se soigner c'est aussi comprendre ce qui ne nous convient pas.
Guérir c'est aussi commencer une nouvelle vie.

                                                     (C) Yvette Prin 09 janvier 2020
  
                                                

DES  MOTS  POUR  VOS  MAUX
(trois dernières publications)

 

BONJOUR CHERS CONFINES

Oui, notre engagement à respecter le confinement est important. C'est un geste de solidarité. Confinement ne rime pas avec peur mais avec recueillement parce que c'est le moment de faire le point sur ce que nous voulons faire bouger en nous. La peur n'est pas utile. Elle sclérose l'esprit tandis que la réflexion est constructive.

Nous ne pouvons pas allez librement dans l'espace urbain ou rural, par contre nous pouvons circuler dans notre cerveau, contacter nos envies et préparer de nouveaux projets pour donner encore plus de sens à notre vie, celle d'après. Oui, il a un "avant" et il y aura un "après". A nous de faire en sorte que ce changement soit nourricier.

Ne nous nourrissons pas des peurs et des pleurs. Soutenons les personnes endeuillées, communiquons avec les personnes esseulées, apprenons et développons de nouvelles compétences. C'est justement comme cela que internet a du sens : c'est une fenêtre virtuelle pour sortir loin tout en restant confiné.

Il est évident que le monde médical est rempli de héros. Preuve est faite que notre médecine d'urgence et de réparation est bien faite et efficace.

Notre rôle de confiné, quant à nous, consiste à prendre soin de nous en agissant préventivement pour rester en bonne santé. Nous pouvons tonifier notre immunité si elle est faible, par une alimentation saine, en ajoutant du thym, de l'ail, des oignons, du poivre, du curcuma etc. Nous pouvons nous oxygéner quotidiennement devant notre fenêtre ouverte, en respirant, par exemple, trois longs inspire-expire puis trois cours inspire-expire puis de nouveau trois longs inspire-expire pour enfin remercier l'univers de nous faire du bien. Ayons des idées positives et apaisons le coeur des personnes triste. Rions car le rire détend les muscles et aide l'énergie à circuler librement. Exprimons une pensée positive pour  encourager ceux qui travaillent plus. Et relions nous.

Nous avons le temps de nous relier à nous-même, à nos valeurs humaines mais aussi à notre compagnon, notre famille, nos amis. Nous relier consiste aussi à partager du temps de confinement, redéfinir nos priorités de couple, réorganiser la famille, téléphoner aux êtres qui nous sont chers.

Soyons l'inventeur de notre confinement et avançons au jour le jour : il en sortira quelque-chose de bon pour tous.

Chers confinés, je vous remercie de m'avoir lu.

                                                                                                                                                                        ©Yvette Prin / 23 mars 2020

 

 

 

FAITES VOS VOEUX

A quoi servent les voeux pour la nouvelle année ?
Sont-ils de simples paroles courtoises?
Que représentent-ils pour vous?

A chaque changement d'année, le mois de janvier est l'occasion d'échanger nos voeux. Hormis l'accroche économique pour attirer le client en le maintenant dans un esprit festif, les voeux peuvent avoir une valeur symbolique. En médecine chinoise le changement d'année correspond à une petite mort permettant d'aller vers le renouveau. L'an chinois commence le 25 janvier 2020 en intersaison entre l'hiver et le printemps. L'hiver est synonyme de froid, repos et gestation sous terre. Le printemps représente le réveil, le mouvement, et la poussée vers le haut. Les voeux peuvent être considérés comme un éventail de vie comprenant par exemple, au choix, la santé, la prospérité, la joie. Nous proposons à la personne concernée de prendre soin d'elle, de prendre soin de son gagne pain, de prendre soin de sa qualité de  vie, etc.

Si nous énonçons nos voeux de façon automatique et uniforme il est fort probable que la cérémonie des bons souhaits représente pour nous, essentiellement une simple politesse traditionnelle.

Si nous adaptons nos voeux en fonction de la personnalité de notre correspondant, nous prêtons déjà  attention à ses besoins. Plus qu'une simple formalité, nous exprimons un sentiment à son égard.

Le voeux  est une expression qui porte en elle, si nous le désirons, un symbole de renaissance. Le cycle annuel permet d'aboutir des projets et de donner un moteur à nos idées pour orienter notre nouvelle année. Le bon souhait peut devenir porteur d'avenir et donner du sens à notre existence, si peu nous prenons le temps d'y réfléchir.

                                                                                                                                                                                © Yvette Prin/ 09 janvier 2020

 

 

MANGEONS NOS EMOTIONS

... avant qu'elles nous mangent.
Manger nos émotions consiste à les faire circuler en nous après en avoir tiré leur enseignement. Je prend l'exemple de la peur qui est une émotion très répandue.

La peur a pour objectif de nous signaler un danger réel et vital. Elle mobilise l'énergie pour que nous fuyons ou combattons le danger. C'est une énergie de courage qui pousse à agir pour sauver sa vie ou celle des autres. Cette peur a du sens devant un danger réel, imminent, vital. Hors dans de nombreuses situations, la peur concerne des projections, des réflexes, et parfois des événements improbables. Que se passe-t'il alors?

Le message est erroné, il est improductif et ne peut circuler correctement. Il ne nourrit pas notre vie mais la freine. Ce message va déclencher des réactions désagréables d'angoisse, d'anxiété, et parfois de l'insomnie et de la fatigue. La peur nous envahit faute d'être éliminée. Et si nous la chassons sans la comprendre, elle épuise notre énergie de base. Cette peur est dévitalisante.

Il en est de même avec toutes les émotions. Nous devons nous  en nourrir pour en tirer une énergie positive. Elles ne doivent pas rester en errance sous peine de perturber notre équilibre énergétique et d'installer des troubles fonctionnels. La Médecine Traditionnelle Chinoise permet d'effectuer cette régulation avec à la clé un regain de bonne énergie.

Mangeons nos émotions avant qu'elles nous mangent.

                                                                                                                                          © Yvette Prin / 15 décembre 2019​​​​​

 

                                                  

DES  MOTS  POUR  VOS  MAUX
(trois dernières publications)

 

BONJOUR CHERS CONFINES

Oui, notre engagement à respecter le confinement est important. C'est un geste de solidarité. Confinement ne rime pas avec peur mais avec recueillement parce que c'est le moment de faire le point sur ce que nous voulons faire bouger en nous. La peur n'est pas utile. Elle sclérose l'esprit tandis que la réflexion est constructive.

Nous ne pouvons pas allez librement dans l'espace urbain ou rural, par contre nous pouvons circuler dans notre cerveau, contacter nos envies et préparer de nouveaux projets pour donner encore plus de sens à notre vie, celle d'après. Oui, il a un "avant" et il y aura un "après". A nous de faire en sorte que ce changement soit nourricier.

Ne nous nourrissons pas des peurs et des pleurs. Soutenons les personnes endeuillées, communiquons avec les personnes esseulées, apprenons et développons de nouvelles compétences. C'est justement comme cela que internet a du sens : c'est une fenêtre virtuelle pour sortir loin tout en restant confiné.

Il est évident que le monde médical est rempli de héros. Preuve est faite que notre médecine d'urgence et de réparation est bien faite et efficace.

Notre rôle de confiné, quant à nous, consiste à prendre soin de nous en agissant préventivement pour rester en bonne santé. Nous pouvons tonifier notre immunité si elle est faible, par une alimentation saine, en ajoutant du thym, de l'ail, des oignons, du poivre, du curcuma etc. Nous pouvons nous oxygéner quotidiennement devant notre fenêtre ouverte, en respirant, par exemple, trois longs inspire-expire puis trois cours inspire-expire puis de nouveau trois longs inspire-expire pour enfin remercier l'univers de nous faire du bien. Ayons des idées positives et apaisons le coeur des personnes triste. Rions car le rire détend les muscles et aide l'énergie à circuler librement. Exprimons une pensée positive pour  encourager ceux qui travaillent plus. Et relions nous.

Nous avons le temps de nous relier à nous-même, à nos valeurs humaines mais aussi à notre compagnon, notre famille, nos amis. Nous relier consiste aussi à partager du temps de confinement, redéfinir nos priorités de couple, réorganiser la famille, téléphoner aux êtres qui nous sont chers.

Soyons l'inventeur de notre confinement et avançons au jour le jour : il en sortira quelque-chose de bon pour tous.

Chers confinés, je vous remercie de m'avoir lu.

                                                                                                                                                                        ©Yvette Prin / 23 mars 2020

 

 

 

FAITES VOS VOEUX

A quoi servent les voeux pour la nouvelle année ?
Sont-ils de simples paroles courtoises?
Que représentent-ils pour vous?

A chaque changement d'année, le mois de janvier est l'occasion d'échanger nos voeux. Hormis l'accroche économique pour attirer le client en le maintenant dans un esprit festif, les voeux peuvent avoir une valeur symbolique. En médecine chinoise le changement d'année correspond à une petite mort permettant d'aller vers le renouveau. L'an chinois commence le 25 janvier 2020 en intersaison entre l'hiver et le printemps. L'hiver est synonyme de froid, repos et gestation sous terre. Le printemps représente le réveil, le mouvement, et la poussée vers le haut. Les voeux peuvent être considérés comme un éventail de vie comprenant par exemple, au choix, la santé, la prospérité, la joie. Nous proposons à la personne concernée de prendre soin d'elle, de prendre soin de son gagne pain, de prendre soin de sa qualité de  vie, etc.

Si nous énonçons nos voeux de façon automatique et uniforme il est fort probable que la cérémonie des bons souhaits représente pour nous, essentiellement une simple politesse traditionnelle.

Si nous adaptons nos voeux en fonction de la personnalité de notre correspondant, nous prêtons déjà  attention à ses besoins. Plus qu'une simple formalité, nous exprimons un sentiment à son égard.

Le voeux  est une expression qui porte en elle, si nous le désirons, un symbole de renaissance. Le cycle annuel permet d'aboutir des projets et de donner un moteur à nos idées pour orienter notre nouvelle année. Le bon souhait peut devenir porteur d'avenir et donner du sens à notre existence, si peu nous prenons le temps d'y réfléchir.

                                                                                                                                                                                © Yvette Prin/ 09 janvier 2020

 

 

MANGEONS NOS EMOTIONS

... avant qu'elles nous mangent.
Manger nos émotions consiste à les faire circuler en nous après en avoir tiré leur enseignement. Je prend l'exemple de la peur qui est une émotion très répandue.

La peur a pour objectif de nous signaler un danger réel et vital. Elle mobilise l'énergie pour que nous fuyons ou combattons le danger. C'est une énergie de courage qui pousse à agir pour sauver sa vie ou celle des autres. Cette peur a du sens devant un danger réel, imminent, vital. Hors dans de nombreuses situations, la peur concerne des projections, des réflexes, et parfois des événements improbables. Que se passe-t'il alors?

Le message est erroné, il est improductif et ne peut circuler correctement. Il ne nourrit pas notre vie mais la freine. Ce message va déclencher des réactions désagréables d'angoisse, d'anxiété, et parfois de l'insomnie et de la fatigue. La peur nous envahit faute d'être éliminée. Et si nous la chassons sans la comprendre, elle épuise notre énergie de base. Cette peur est dévitalisante.

Il en est de même avec toutes les émotions. Nous devons nous  en nourrir pour en tirer une énergie positive. Elles ne doivent pas rester en errance sous peine de perturber notre équilibre énergétique et d'installer des troubles fonctionnels. La Médecine Traditionnelle Chinoise permet d'effectuer cette régulation avec à la clé un regain de bonne énergie.

Mangeons nos émotions avant qu'elles nous mangent.

                                                                                                                                          © Yvette Prin / 15 décembre 2019​​​​​

 

                                                  

Sur rendez-vous


PRIN YVETTE

3 Rue Notre Dame

49280 LA TESSOUALLE


Proche de Cholet, Chemillé et Mortagne sur Sèvre
Sud d'Angers et Est de Nantes

France


09 70 35 66 42